vendredi 27 mai 2011

Recueil des statistiques disponibles sur le conflit de générations

Bon à lire certains commentaires, il me semble plus que temps de faire une grosse piqûre de rappel sur la réalité vraie de ce pays....

Tout d'abord, histoire de bien enterrer les escrocs de la fausse gôche qui essaient de faire diversion avec leur discours sur les salauds de riches, en calquant sur la France une réalité qui est celle des USA ou des émergents, voici quelques statistiques préliminaires sur les soit disant salauds de riches.

Et certes, ça s'est dégradé sous Sarkozy et tout le monde a bien compris pour qui ne pas voter l'an prochain, et nos quelques ploutocrates vont être rappelés au sens commun. Mais dans le total, c'est peanuts... Le vrai enjeu n'est pas là.

   Coefficient de gini :


   Part des revenus avant impôts perçue par les 1 % les plus riches :


   Répartition des salaires dans la valeur ajoutée au cours du temps :


Ou vous pouvez prendre celui là aussi :


   Rapport inter-décile :


   Et sur les salauds d'actionnaires, le CAC40 ajusté de l'inflation à la louche :

C'est sans les dividendes. Avec les dividendes, ça fait en gros du 4% par an... Une fois fiscalisé, ça rapporte moins qu'une assurance vie "garantie" en dette publique bien rance...

Voila, ça c'est fait... Bon... En même temps, vu le niveau des gnaffrons de la fausse gôche, je ne me fais pas trop d'illusion sur le fait qu'ils arrivent à lire ces graphes là...

Maintenant, venons en à l'essentiel (j'essaie de sourcer au maximum selon les liens que je retrouve mais j'ai des trous) :

Les revenus :

   Evolution des revenus par classe d'âge :


   Taux de pauvreté en France par âge :


   Evolution des revenus par classe d'âge :

(la cassure en 2005 est dûe à un changement du mode de calcul des niveaux de vie incluant les revenus du capital)

   Niveau de salaire relatif de différentes classes d’âge en 2005 :


   Répartition de la population française par classe d'âge par décile de niveaux de vie :


   Revenu disponible moyen des ménages selon l'âge de la personne de référence :


   Sur les soit disant pov' tits vieux qui sont tous au minimum vieillesse :


   Revenu relatif des retraités par apport aux actifs :


   Dépenses de sécurité sociale en pourcentage du PIB :


  Le tout alors que les vieux sont toujours plus nombreux par rapport aux actifs :



Le patrimoine :

   Patrimoine total par âge, et quartile :


Alors on essaie de nous faire croire qu'avec le temps, tout ça va diminuer...

Sauf que je n'y crois pas une seconde. Alors que les vieux ont désormais de plus gros revenus que les actifs, j'aimerais qu'on m'explique en quel honneur leurs patrimoines seraient sensés baisser... Les statisticiens essaient de nous vendre la courbe de gauche. Mais si on continue sur la ligne actuelle, ce qui va clairement se passer, c'est la courbe de droite...


   Niveau de vie par âge, selon que l'on compte la résidence principale ou non :


La bulle immobilière :

Le Friggit :

Je ne reviens pas sur les méthodes de la croulantocratie pour organiser la pénurie... Ponzi démographique, COS, PLU et j'en passe...

Pénurie si bien organisée, que la bulle française est la 3ème au monde derrière l'Australie et Hong Kong :


Et les vieux se goinfrent des plus values...


   La dette publique :


En même temps qu'ils se baissaient leurs propres impôts et se votaient plein de trucs super à crédit comme la retraite à 60 ans (quand la France est passée de l'ombre de la bonne gestion à la lumière des ponzinomics), les escrocs du papy boom prêtaient à l'Etat les impôts qu'ils ont refusé de payer, posant ainsi un octroi odieux sur les impôts futurs de leurs propres gosses...

Sauf que la France, ça prêtait pas assez cher à leur goût. Alors nos croulants, ils ont préféré laisser la dette française aux fonds étrangers, pour acheter de la dette des PIIGS   


Et maintenant, ils ne savent plus quoi faire pour graver dans le marbre leurs patrimoines bidons en fonds en euros défiscalisés et "garantis" à 4% l'an...

Leur manœuvre minable a sauvé un temps (et encore...) la balance courante de la France, mais c'est sur le point de s'effondrer...


Et ce qu'aurait été la dette publique sans les intérêts de la dette :


Tout ça peut être résumé en un graphique, construit à partir de données de l'INSEE (faudrait que je retrouve le lien) :


Regardez bien les terrains, les logements et les assurances vie... Vous les sentez bien là les salauds de riches et d'actionnaires ?

Au passage, voila qui devrait (peut-être) faire réfléchir le croulant qui passe son temps à m'insulter en commentaires (et que je censure avec un certain plaisir en une demi seconde, en pensant aux 30 secondes minimum qu'il met à chaque fois pour poster), comme quoi je ne suis qu'un jeune con, et que lui, son épave thermique années 70 en parpaing, il l'a construite de ses mains, j'aimerais aussi qu'il m'explique comment il a "construit" son foncier... Et comment ça se fait que son parpaing il prenne de la valeur en vieillissant...

La capture du pouvoir et la démocratie bidon :

No taxation without representation. Le Modem aux premier tour des dernières législatives a fait 7%. Il se retrouve avec 0,2% des voix à l'assemblée. Perso, j'estime ne pas vivre en démocratie. Tout ceci est une mascarade. Le système est conçu de telle manière que la voix des jeunes ne compte pas et que les deux partis officiels de la rente, se partagent le pouvoir.

   L'âge de l'assemblée au cours du temps :




   Nombre de députés de plus de 60 ans pour 1 député de moins de 40 ans :


   Nombre de représentants de plus de 60 ans pour un représentant de moins de 40 ans (comparaison européenne) :
paysnombre de représentants
Suède0,44
Australie0,44
Lettonie0,59
Allemagne0,78
Italie2,66
Royaume-Uni3,00
France 9,00


   Et en graphique :


   La sociologie électorale de la dernière présidentielle :


Là dessus, et je ne l'ai jamais nié, il y a bien des inégalités au sein même des retraités :
   Retraites par catégorie sociale :


   Répartition par décile de niveau de vie des plus de 65 ans :


Mais on n'a encore rien vu... Les vrais escrocs, c'est le papy boom à venir...

Voila...

Le tout sur fonds de déclassement de l'occident dans le PIB mondial du fait du rattrapage des émergents. Ce qui signifie pour l'occident un accès plus dur aux ressources et un prix plus élevé de ces dernières en terme de travail à fournir... Bref, de l'inflation importée, non suivie par les salaires...


Sur fond de gabegie d'argent public, pour les croulants en tête...


Voila... Là dessus, j'aimerais qu'on m'explique quel genre de perspective a la jeunesse méritante dans ce monde ci, à part de se faire traire et de finir par foutre le feu ou par se barrer...

2 commentaires:

  1. Excellente synthèse qui permet de bien comprendre l'ampleur du problème ... et du désastre à venir.
    Je la fais suivre à mon père (64 ans) pour avoir ses commentaires (moi 36 ans). J'avais déjà abordé le sujet mais manquais de données pour l'illustrer.

    Mes propositions d'urgence pour redresser la barre :
    1) Retraites : principe de sécurité sociale et non pas de rentes acquises. De fait plafonnement à 2000 euros par mois maximum. Si vous gagnez bien votre vie, vous devez être capable de vous constituer un patrimoine qui offira un complément de revenus au moment de la retraite. Réduction de 10% des retraites entre 1500€/mois et 2000€/mois (à voir en fonction des charges de logement des ménages concernés - ex si proprio -10%, si locataire à Paris -1%).
    La solution ne passe donc pas par l'allongement de la durée du travail mais par la réduction des rentes de retraites actuelles.

    2) Franchise médicale 240 euros par an et par assuré social (sauf CMU) soit 20 euros par mois ... c'est pas la mer à boire (même pour une famille de 4 personnes) et ça responsabilise.

    3) Suppression des allocations familiales pour les nouveaux nés, pas de rétroactivité pour éviter de créer des cas difficiles mais bon dans 15 ans ce poste de dépense serait réduit à zéro : rien à voir avec les retraites mais j'abonde dans votre sens sur le fait qu'il faille stopper la multiplication des bactéries de la boîte de Petri. Les ressources pourraient être réalloués dans l'éducation (dépenses qualitatives comme gratuité des livres scolaires et bon d'achat d'ouvrages complémentaires et/ou fourniture d'un ordinateur portable comme cela se pratique à certains endroits en Inde)

    RépondreSupprimer
  2. C'est édifiant :

    C'est un véritable système économique élaboré pour défendre une génération de privilégiés.
    La lutte des âges semble être son expression politique.
    "A change is got to come"

    RépondreSupprimer

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)