mardi 19 avril 2011

La faute à mémé Bettancourt et à l'affreux néo turbo libéralisme

Le démontage du discours de la croulantocratie de la fausse gôche sur l'explosion des inégalités, commence à s'appuyer sur un sacré paquet de données...

On avait déjà ce graphique sur la part des revenus allant aux 1% les plus riches :


En voici deux autres très intéressants :

Sur la répartition des salaires dans la valeur ajoutée au cours du temps :

Vous le sentez bien là comme les actionnaires se goinfrent ?

Et le rapport inter-décile :


Donc voila... Ça c'est pour les mensonges de la tartuferie sur les salauds de riches responsables de tous nos problèmes....

Et maintenant, on va regarder du côté de la réalité vraie...

Je vous ressors déjà ce graphe sur le patrimoine des français, de ce post sur les affreux prôfits et les méchants actionnaires

Voyez l'explosion des logements et des terrains...

Ou encore celui-ci, sur le niveau des revenus des retraités par rapport aux actifs, dans la zone euro :

Depuis, en France, le rapport a dépassé 1, et les vieux gagnent désormais plus à se compter les doigts de pied, que les actifs à les entretenir. Le tout en étant massivement propriétaires de leur logement et sans enfants à charge.

Donc voila... Vous voulez réduire les inégalités ? Ok... Commencez par oublier le lavage de cerveau de la tartuferie (multi) proprio de gôche à grosse retraite.

Et attaquez vous justement à eux :
  Retirez le pouvoir d'établissement des PLU et COS aux mairies et donnez le à l'Etat, et lancez la France dans un plan massif de construction de logement là où il y en a besoin. Remplacez les pavillons merdiques des vieux par des résidences logeant 20 fois plus de personnes.
  Baissez les retraites, en tranchant de x% tout ce qui dépasse du minimum vieillesse + disons 200€.
  Et histoire de reprendre les faux patrimoines captés en 30 ans de ponzinomics et d'endettement de l’État, réduisez encore par dessus, les retraites de la moitié des revenus du capital (en incluant le loyer que l'on percevrait pour sa résidence principale)...

Et là, vous vous attaquerez vraiment aux inégalités et aux salauds de riches.

Mais comptez sur la croulantocratie "sôlidaire" de gôche pour continuer à faire diversion... Histoire que personne n'en arrive à identifier qui sont donc vraiment les vrais salauds de riches dans ce pays...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)