dimanche 10 avril 2011

Comprendre la 2ème guerre mondiale par les riches

Je reprends ce graphe souvent posté sur ce blog, de la part des revenus qui va aux 1% les plus riches, d'après les données fiscales de chaque pays :


Maintenant, imaginez vous au début du siècle.


Je vous ai tracé sur le graphe les grandes dates importantes :
1918 : défaite allemande et traité de Versailles et conditions de réparation exorbitantes
1923 : hyperinflation de Weimar
1929 : début de la grande dépression
1933 : les nazis accèdent au pouvoir
1939 : début de la 2nde guerre mondiale
1945 : fin de la 2nde guerre mondiale

Entre autres :
  la première guerre mondiale a beaucoup profité à la ploutocratie allemande. En 1918, avant la défaite, l'Allemagne était la société la plus inégalitaire.
  De 1918 jusque 1923, les réparations de guerre saignent les riches allemands. En 1923, l'hyperinflation met un terme au poid de la dette (?) et les riches allemands arrêtent de perdre du terrain au sein de leur population.
  De 1920 à 1929, durant les roaring twenties, la montée de la bulle de crédit aux USA fait s'empiffrer les riches américains (quelle surprise   ).
  Malgré un pic durant la première guerre mondiale, la France n'a eu de cesse de voir baisser continuement la part des revenus allant aux 1% les plus riches.
  Le Japon, était parmi les plus inégalitaires, surtout sur la décennie 1930 et 1939.
  En 1933, avec l'arrivée des nazis au pouvoir, malgré tous les discours contre la ploutocratie de la "finance apatride", toussa, toussa, la part des revenus des riches allemands a explosé, et a dépassé celle des américains.
  Passé 1929, la déflation s'est chargée de ramener les riches des USA à des niveaux normaux (pour l'époque).
  Passé 1939, partout, la part des revenus allant aux 1% les plus riches s'effondre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)