vendredi 2 avril 2010

Ratio Or/M3

Peut être connaissez vous cette formule d'économie :
M x V = P x Q
quantité de Monnaie x Vitesse de circulation de la monnaie = Prix des biens x Quantité des biens

Il s'agit d'une équation assez générale devant retranscrire la variation des prix, et où P varie comme M x V / Q.

J'emprunte ce schéma à Nathan Martin :


Il y a en gros 4 types d'actifs :
  les promesses de rembourser avec intérêts (livrets, obligations, comptes à terme...),
  les droits de propriété sur les profits (actions),
  le sol (l'immobilier et le foncier),
  ce qui provient du sol (les matières premières).

Et chacun de ces actifs, pour pouvoir être échangé doit passer par la case monnaie (au centre).

Et un peu comme si chacun de ces types d'actifs était une éponge plus ou moins absorbante au cours du temps, la monnaie (liquidité) va préférer aller s'investir dans un actif plutôt qu'un autre, selon l'attractivité de ce dernier dans l'esprit des gens et les anticipations qu'ils se font de l'avenir.

Par exemple, en 2000, la monnaie préférait massivement les actions. Une fois la bulle Internet crevée, elle est partie dans l'immobilier.

Ainsi, de la même manière que M x V = P x Q, on peut écrire une formule :
M x Aa = Pa x Qa
quantité de Monnaie x Attractivité de l'actif = Prix de l'actif x Quantité des actifs

Ici, je vais m'intéresser à cette formule, pour regarder l'attractivité de l'or. L'or qui est un actif dont on arrive à peu près à estimer la quantité au cours du temps (via la production) vu que la production est stockée et non consommée.

Données :
  production d'or
  prix de l'or
  M3 mondial en $

On peut ainsi calculer la valeur de l'or mondial au cours du temps et son attractivité.

On obtient ainsi ce fichier de données sources M3GoldRatio.xls et les graphiques de ratios suivants :





On voit que les ratios entre quantité de monnaie en circulation et valeur totale de l'or existant sont encore largement de l'ordre du raisonnable. Et l'or semble à peu près à son prix (si on regarde le ratio moyen depuis 1970).

En 1980, où il y a eu une bulle sur l'or, les ratios étaient bien plus extrêmes qu'aujourd'hui.

Il n'y a donc pas vraiment de bulle sur l'or en fait aujourd'hui. C'est plutôt la bulle sur le jus de dette qui prend fin. Car le cours de l'or aurait dû remonter depuis longtemps si le prix de ce dernier n'avait pas été supprimé via toutes les mesures prises par les gouvernements et les banques centrales pour en faire baisser artificiellement les cours (ventes de l'or de l'Angleterre par Gordon Brown, vente de l'or de la France par Sarkozy, création de quantités phénoménales d'or papier...).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)