samedi 27 mars 2010

Walk Away ?

Voilà qui illustre parfaitement mon propos du post "Fausse générosité" sur le fait de "walk away"...

The Pros & Cons of Saving Your Homes
MSNBC, Dylan Ratigan Show, 26/03/2010 (en Anglais  texte en anglais )


Ecoutez Ratigan, le présentateur. Aux USA, on sent clairement une colère profonde contre ce système devenu totalement pourri.

Et ils y conseillent carrément de walk away.

Alors que les banques, de leur côté, :
1) n'hésitent pas à walk away sur leurs propres hypothèques foireuses underwater,
2) ont reçu des brouettes d'argent du TARP extorqué après la faillite de Lehman (à coups de menaces d'instaurer la loi martiale notamment), sensées les "aider à aider" les américains en difficulté. Et bien sûr, cette mafia, une fois recavée gratuitement, n'a aidé personne et a massivement utilisé cet argent extorqué pour retourner jouer au grand casino des marchés.

Les principaux médias essaient surtout d'expliquer aux poypoys qu'ils ont un devoir moral de rembourser   Alors qu'il n'est nullement question de morale dans l'affaire. Il y a juste un contrat légal. Et il est clairement dans l'intérêt de ces poypoys de walk away. Mais comme leur problème deviendrait alors celui des banques, on fait tout pour les en désinciter.

On comprend mieux que les banques US commencent à pétocher que les gens, en colère, envoient tout chier.

Et les élections de mid term, où la mafia va essayer une fois de plus d'escroquer les électeurs et d'être réélue, vont être pour le moins intéressantes. L'élection du Massachussets a clairement indiqué la tendance  

Sinon, encore une fois, je rappelle qu'en France, il n'y a pas de walk away possible. C'est une spécificité américaine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)