vendredi 19 mars 2010

Une fiscalité progressive... Mon oeil. Vers la ruine et le dépeçage planifiés de la France

Voici un papier de Marianne 2 qui devrait faire comprendre à beaucoup comment fonctionne la fiscalité en France, et où les riches se retrouvent à être moins imposés que les pauvres. Et avec l'arrivée de Sarkozy au pouvoir, avec son mensonge du travailler plus pour gagner plus (en même temps, à part mentir, comment espérer être élu en démocratie quand on ne représente que les intérêts de 1% de la population ?), vous pouvez être sûr que les chiffres donnés se sont encore dégradés.


Pour rappel, voici la tronche du budget de l'Etat


La Cour des comptes débusque 140 milliards de niches fiscales
Marianne 2, Emmanuel Lévy, 10/02/2010 (en Français texte en français )
http://www.marianne2.fr/La-Cour-des-comptes-debusque-140-milliards-de-niches-fiscales_a185059.html
Non, la dégradation historique des finances publiques n’est pas le simple produit de la crise, comme le répète en boucle Eric Woerth, le ministre des comptes publics.

Voilà qui n’explique pourtant pas la totalité de l’augmentation du chapitre « dépenses fiscales » (les niches en langue budgétaire), qui passe de 65,9 milliards d’euros en 2008 à 70,7 milliards en 2009. D’où provient la différence ? C’est très simple, les dispositifs décidés depuis 2007, en fait depuis l’arrivée de Nicolas Sarkozy au pouvoir, prennent tout leur essor quelques années après avoir été votés. Ainsi le fameux bouclier fiscal qui pèse de plus en plus lourd au fur et à mesure que les avocats fiscalistes, ces Mozart de la fiscalité, ont pu ajuster leurs violons à la nouvelle partition proposée par l'ami des riches qui siège à l'Élysée.


Non M. Guaino, la fiscalité n'est plus « largement progressive »
Rue 89, Pascal Riché, 16/09/2009 (en Français texte en français )
http://eco.rue89.com/explicateur/2009/09/16/non-m-guaino-la-fiscalite-nest-plus-largement-progressive

La décomposition des recettes de l'État


La fiscalité injuste de la TVA (52% des recettes) où les pauvres sont taxés au double des riches


Idem pour le tabac, l'essence ou l'alcool


Taux de prélèvement total en 1998 selon le revenu

Au vu des mesures prises ces derniers temps et de la généralisation des niches fiscales, vous pouvez être sûr que la courbe est désormais inversée et que les riches payent moins d'impôts en pourcentage de leurs revenus que les pauvres désormais.

D'ailleurs qu'est ce qu'a annoncé Sarkozy dans son interview au Figaro ? Il veut faire remonter la TVA avec sa TVA "sociale" (  ). Encore et toujours du novlangue orwellien. L'ignorance, c'est la force ! La dette, c'est la liberté. La TVA, c'est social !

C'est là qu'ils me font marrer ces libéraux qui veulent la flat tax et l'abolition de l'ISF (ce qui est déjà plus ou moins le cas vu qu'il a été défiscalisé à 75% si on investit dans des PME   ). En gros, ils militent pour que les riches ne payent plus du tout d'impôts et que la fiscalité repose sur tout le monde, sauf eux, alors qu'ils sont les plus à même de participer...

Bref, il ne faut y voir qu'une chose de la part de ces capitalistes d'un autre siècle (genre XIXème) au pouvoir : la volonté très claire et explicite de ruiner l'État pour pouvoir mieux le dépecer derrière... Les riches sont en effet déjà massivement en train de fuir l'impôt à travers ce système de niches fiscales. Je le vois très bien moi même en ville. Et tout le monde pourra aisément faire la même constatation. Les bureaux de défiscalisteurs fleurissent partout et c'est vraiment un secteur qui n'est pas en crise. Et la fuite devant l'impôt se répand massivement à tout le dernier décile.

Il ne reste plus guère désormais que ces cocus des classes moyennes, pour payer pour un système dont il a déjà été décidé en haut lieu, par la branle couillie du Fouquet's qui dirige la France, qu'ils allaient le ruiner et le dépecer.

Enfin et surtout, comptez bien qu'avec l'argent des impôts qu'ils ne payent pas (contrairement à vous), le jour où la liquidation de tout aura lieu, ils seront tous là à la queue leuleu, pour tout racheter pour une misère.

C'est d'ailleurs très exactement ce qu'a fait Menem en Argentine. Et il a sciemment amené le pays à la ruine. Ce qui n'était selon moi pas du tout un hasard mais était très clairement planifié par la branle couillie à la tête de l'État.

A ce sujet de l'Argentine, vous pourrez regarder ce documentaire édifiant sur la mafia de Menem : "Mémoire d'un saccage". Toute ressemblance avec vos élus d'aujourd'hui n'est pas du tout fortuite. Ils ont exactement le même manuel.

Tous les liens :
  lien 1
  lien 2
  lien 3
  lien 4
  lien 5
  lien 6
  lien 7
  lien 8

Nicolas Sarkozy, Carlos Menem ! Même combat !

"Travailler plus pour gagner plus"    Quels cons    De Gaulle avait raison. Les français sont vraiment des veaux. C'est même plutôt méchant pour les veaux en fait.

1 commentaire:

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)