jeudi 4 mars 2010

Une crise de la dette, une crise de la mondialisation ? Non ! Une crise de la fiscalité ! (2)

 Post précédent
Post suivant 


L'affaire Ashcroft met à mal la crédibilité de David Cameron
Le Monde, Hugo Dixon, 04/03/2010 (en Français texte en français )
http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/03/04/l-affaire-ashcroft-met-a-mal-la-credibilite-de-david-cameron_1314386_3214.html
Le parti conservateur britannique se trouve embarrassé par le scandale qui touche Lord Ashcroft, son vice-président.

Par la suite, il serait revenu sur cette promesse, tout en persuadant le gouvernement qu'il pouvait être qualifié, à la place, de résident de "long terme". Ce changement de dénomination a permis à Lord Ashcroft - par ailleurs injoignable pour un commentaire - de devenir un non-dom, économisant ainsi plus de 120 millions de livres sterling (132 millions d'euros) d'impôts au cours de la dernière décennie, selon une estimation faite par les démocrates libéraux.

On le sent bien le renouvellement sensé sauver l'occident. Une bande de richards qui refusent de payer l'impôt   

Tout ce que ces gens là ont à vous offrir, c'est d'accélérer encore plus le pillage, encore plus de concentration des "richesses" (enfin, je devrais plutôt dire des "ruines"), et le niveau de vie d'un roumain...

Et toute ressemblance avec un certain parti au pouvoir en France serait purement fortuite...

Mais bon... Nos pays sont ruinés, aren't they ?   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)