mercredi 10 mars 2010

Taux d'épargne des ménages, financement de la dette

Merci à neron de la bulle-immo pour ce graphique. Vous pourrez retrouver les données source de l'INSEE ici.



Ce graphique donne l'épargne totale des ménages en % des revenus disponibles bruts, c'est à dire, en gros, quel pourcentage les français mettent de côté de ce qui arrive en positif sur leur compte en banque.

On voit que pour l'essentiel, l'épargne des ménages, c'est essentiellement du remboursement de crédit pour du parpaing sur évalué, et à peine 5% des revenus qui vont en épargne financière...

D'ailleurs, je serais curieux de savoir comment serait intégrée dans leur calcul, une baisse de la valeur des actifs, si les gens se retrouvent à rembourser 1000€ de capital emprunté alors que l'actif perd 1000€ dans le même temps... Normalement, chez moi, ça fait 0% de taux d'épargne ça...

Et surtout, du coup, si l'État souhaite financer son déficit sans faire appel aux marchés internationaux, alors qu'il fait 8% de déficit par rapport au PIB, ça signifie qu'il faudrait voir monter entre 10% et 13% l'épargne financière et la rediriger à 100% vers la dette publique...   

Bref, c'est vraiment pas gagné le financement de la dette publique, comme les japonais l'ont fait, sans faire appel aux marchés internationaux de la dette  

1 commentaire:

  1. Deux remarques : il faudrait mettre ce graphique en lien avec des courbes sur l inflation, il faudrait voir l evolution des revenus disponibles bruts.

    Enfin, ne pas oublier que la dette publique peut-être racheter via une reallocation de patrimoine et non pas forcement par de l epargne nouvelle.

    ++

    RépondreSupprimer

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)