samedi 13 mars 2010

Repo 105 (1)

Post suivant 


Je sens qu'on n'a pas fini d'en entendre parler de ce compte ci. Dans l'enquête sur la chute de Lehman Brothers, dont le rapport de 2200 pages a été rendu public, il apparaît un compte étrange, hors bilan, qui aurait servi à maquiller l'endettement de Lehman Brothers en y basculant la dette, juste avant de devoir déclarer les bilans officiellement, passant ainsi son levier réel de 18 à 16.

Lehman regularly increased its use of Repo 105 transactions in the days prior to reporting periods to reduce its publicly reported net leverage and balance sheet.

C'est pas non plus la fin du monde, mais ça jase pas mal sur la blogosphère anglo saxonne à ce sujet...


Sur ce graphique, on voit que l'utilisation du compte hors bilan a explosé à chaque quatrième trimestre, en sortant un maximum de mauvaise dette du bilan officiel, avant de les rendre publics...

Dans le très sérieux FT :

Repo 105
FT alphaville, Tracy Alloway, 12/03/2010 (traduire en Français texte en anglais )
http://ftalphaville.ft.com/blog/2010/03/12/173241/repo-105/

In a statement, Mr Fuld’s lawyer wrote: “Mr Fuld did not know what those transactions were – he didn’t structure or negotiate them, nor was he aware of their accounting treatment,” his attorney wrote in a statement.

Et déjà, les avocats de Fuld montent au créneau... (vous savez... l'ex patron de Lehman Brothers avec une tête de boy scoot qui a été sacrifié pour sauver tous les autres du même acabit  )

Sinon, il n'était, bien sûr, au courant de rien   

Repo 105 transactions were nearly identical to standard repurchase and resale (“repo”)
Sinon, il fallait une contrepartie pour que ces opérations de repo puissent être faites. Et là, on trouve du beau monde :

Lehman's Repo 105 Counterparties Barclays, Mizuho, UBS, Deutsche Bank, And KBC May Have Attempted To "Squeeze" The Bank
ZeroHedge, 12/03/2010 (traduire en Français texte en anglais )
http://www.zerohedge.com/article/lehmans-repo-105-counterparties-barclays-mizuho-ubs-deustche-bank-and-kbc-may-have-attempted
the parties that Lehman used exclusively to mask its true leverage ratio were Barclays, Mizuho, UBS, Mitsubishi, Deutsche Bank, KBC and ABN Amro.

Et là, on ne voit que des banques non américaines. Comme quoi, la finance non américaine est loin d'être toute blanche...

Given that in a Repo 105 transaction, Lehman provided its counterparty with more collateral for the same amount of cash as in an ordinary repo, one might expect the interest rate to be lower, as the terms were better for the lender, i.e., had greater protection in the form of more collateral in the case Lehman did not repay its borrowing. The Examiner’s analysis shows that, on the contrary, the interest rate in a Repo 105 transaction was higher than in an ordinary week-long repo despite the overcollateralization.
Ce compte offrait donc un bonus aux clients qui voulaient bien y déposer de l'argent en contrepartie du collatéral, vu que le déposant obtenait plus de collatéral qu'il n'avait déposé d'argent. Et on retrouve donc nos "haircuts"...

Et comme chat échaudé craint l'eau froide, Goldman Sachs s'est empressée de dire qu'elle n'a jamais utilisé ce compte de Repo 105 :

Goldman says it's never used repo 105 transactions
MarketWatch via ZeroHedge, 12/03/2010 (traduire en Français texte en anglais )
http://www.marketwatch.com/story/goldman-says-its-never-used-repo-105-transactions-2010-03-12
"Goldman Sachs has never used this transaction," a spokesman for the investment bank said in an email to MarketWatch.

Je ne me rends pas bien compte de la légalité du procédé, mais comme je vois qu'on envoie au front les batteries d'avocats et tout le tintouin, et que Fuld nie avoir été au courant, j'ai comme l'impression que ça devait pas être bien légal ce petit jeu. Et que des têtes pourraient tomber...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)