samedi 20 mars 2010

Nouveau scandale à la FED + nouveau scandale Natixis

Pffff.... Ça devient fatigant   

Du coup, je regroupe. Je vous fais 2 scandales pour le prix d'un.

Bernanke Asked by Towns on Friedman’s Goldman Stake
Bloomberg, Hugh Son, 19/03/2010 (traduire en Français texte en anglais )
http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=newsarchive&sid=aV1KGMHxftmw
A House committee requested that Federal Reserve Chairman Ben S. Bernanke turn over documents related to Stephen Friedman’s purchase of Goldman Sachs Group Inc. shares while he was on the boards of both the Wall Street firm and the Federal Reserve Bank of New York.

Friedman bought more than $1 million of Goldman Sachs stock “without notifying the Federal Reserve,” said Representative Edolphus Towns, chairman of the Oversight and Government Reform Committee, in a statement today. “This raises serious questions about transparency, fairness and the appearance of a cozy relationship between Wall Street and the government.”

Goldman Sachs converted to a bank holding company in 2008, putting it under the supervision of the New York Fed.

Goldman Sachs also benefited from the New York Fed’s bailout of insurer American International Group Inc.
Et à 100 cents pour 1 $ svp monsieur !

La polémique part d'un gars qui était à la fois à la FED de New York et chez Goldman Sachs. L'affaire en soi est une peccadille bien qu'un conflit d'intérêts flagrant. Mais visiblement, elle sert de cheval de Troie pour questionner le rôle de Goldman. Et le parlement US se pose clairement des questions sur l'infiltration de cette banque à tous les niveaux et à quel point les choix politiques de la FED ont pris en compte les intérêts de Goldman...

Au passage, en France, ce genre d'affaires s'étale beaucoup moins dans notre propagande, mais les relations incestueuses sont bien pires que ça :

François Pérol finira-t-il devant un juge ?
Eco89, 14/03/2010 (en Français texte en français )
http://eco.rue89.com/2009/03/14/francois-perol-finira-t-il-devant-un-juge
Combien François Pérol a-t-il gagné sur l'opération Natixis ? 1,5, voire 2 millions d'euros comme l'affirme Mediapart ? En tout cas, le nouveau président du Conseil de surveillance va devoir faire face à un nouveau front. Sa nomination était déjà contestée, parce que la Commission de déontologie n'avait pas été consultée. Voici qu'il est soupçonné de ne pas avoir respecté la loi…

En 2006, François Pérol a quitté l'administration. Il est devenu associé-gérant de Rothschild & Cie, la banque d'affaire chargée de fusionner les deux banques d'investissement des groupes Caisse d'Épargne et Banque Populaire. Il est l'un des deux banquiers chargés de piloter le dossier Natixis. Pour ce travail donc, François Pérol aurait touché une commission oscillant entre 1,5 et 2 millions d'euros, soit 10 à 15% du total perçu par Rothschild & Cie. Or, pendant trois ans à compter de 2005, il n'avait pas le droit de travailler sur ce dossier. Comme l'a rappelé dans un entretien à La Croix Michel Bernard, ex-président de la Commission de déontologie :

« La loi interdit à un fonctionnaire de travailler dans une entreprise privée qu'il contrôlait ou surveillait dans le cadre de ses fonctions précédentes. La commission de déontologie est chargée d'apprécier la compatibilité de toute activité lucrative dans une entreprise avec les fonctions exercées au cours des trois années précédant le début de cette activité. »
Mais bon, la loi, nos ploutocrates chez nous, ça ne les concerne pas.

Je ne reviens même pas sur la rémunération qu'il a touchée pour cet excellent travail qui a abouti à la création de ce formidable fleuron qu'est Natixis   

Ce que je retiens surtout, c'est qu'alors que les médias et la blogosphère US reprennent tous en cœur l'info sur la FED, en France, tout est bien sous contrôle, et hormis Rue89, personne ne moufete. Et comme au pays des veaux, nourris au 100% mag et au Lens Gueugnon, ça n'indigne pas grand monde, ils auraient bien tort de se priver...

1 commentaire:

  1. C'est juste incroyable comme les gens sont dociles.

    Je comprends bien que tout a été fait pour cacher la vérité et pour transformer les Français en toutou mais à l'échelle nationale, c'est juste énorme.

    Messieurs dames, faites tout ce que vous pouvez pour en donner le moins possible à l'Etat, car l'Etat lui est en train de nous asphyxier.

    RépondreSupprimer

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)