mardi 16 mars 2010

Le FMI appelle à restreindre la liberté de mouvement des capitaux

Finances: la fin d’une époque
Dani Rodrick, Project Syndicate via ContreInfo, 16/03/2010 (en Français texte en français )
http://www.project-syndicate.org/commentary/rodrik41/French
Les taxes et autres contrôles sur les flux de capitaux, écrivaient-ils, ont leur utilité et constituent une “part légitime” de l’arsenal des dirigeants politiques.

Le bulletin du FMI affirme que le contrôle des flux financiers aux frontières est, non seulement souhaitable, mais avantageux.

“Des raisons logiques portent à penser que, bien conçus, les contrôles sur les flux des capitaux pourraient avoir toute leur place”

Une fois cette bataille gagnée, l’objectif majeur suivant sera une taxe mondiale sur les opérations financières. Fixée à un niveau très bas – le taux évoqué communément s’élève à 0,05% – cette taxe permettra de recueillir des centaines de milliards de dollars pour les biens publics mondiaux, et dissuadera de toute spéculation à court terme sur les marchés financiers.

  

Et beh  On progresse. Si c'est ça que Strauss-Kahn a à proposer, moi, je signe de suite !


Campagne pour la taxe Robin des Bois

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)