mardi 23 mars 2010

Halte au populisme !

 Post précédent


Oui ! Suite à ce scandale anglais, il est temps de dire "Halte au populisme" !

...

Ou pas...   


Frédéric Lefebvre ou le retour de la Firme
Marianne 2, Régis Soubrouillard, 04/04/2008 (en Français texte en français )
http://www.marianne2.fr/Frederic-Lefebvre-ou-le-retour-de-la-Firme_a85553.html

Un professionnel du lobbying
Lobbyiste de profession, il crée en 1996 la société Perroquet Institutionnel Communication avec des collaborateurs de Christian Estrosi. En 2004, Pic conseil et Causalis, une autre entreprise de lobbying, se rapprochent pour se présenter sous une même marque : «Domaines publics». Comme d’autres sociétés de lobbying, la société faisait de la veille parlementaire assurant le suivi stratégique, réglementaire, législatif et politique des textes de loi en cours d’élaboration. Parmi ses clients figurent le Syndicat national des professionnels immobiliers, les casinos Lucien Barrière, les groupes Bouygues, Alcatel...


200.000 euros pour Frédéric Lefebvre en 2008: "Pas de conflit d'intérêts"
Le Post, Alexandre Piquard, 13/11/2009 (en Français texte en français )
http://www.lepost.fr/article/2009/11/12/1787895_200-000-euros-pour-frederic-lefebvre-en-2008-pas-de-conflit-d-interets.html

"Frédéric Lefebvre, le très influent conseiller parlementaire de Nicolas Sarkozy, est resté actionnaire majoritaire d'un cabinet de lobbying."

Il a donc touché 100.835 euros de dividendes en 2008.


Définition du lobbying par un cabinet de corru... oups pardon, de lobbying :
http://www.dtmconseil.fr/fr/fr_lobbying.php
Une définition plus étendue inclut toutes les stratégies et techniques, directes ou indirectes, utilisées pour influencer la décision publique, que cette dernière soit de nature législative ou non (toute autre décision publique relative à un règlement, une politique, un programme gouvernemental, une subvention ou autre contribution, l’octroi d’un contrat).

D’une manière générale, le lobbying se définit comme l’ensemble de toutes les activités qui visent à influencer l’élaboration des politiques et les processus décisionnels des institutions. L’action de lobbying consiste donc à assurer et à exercer une pression constante sur une autorité publique décisionnelle (Gouvernement, Parlement, Administration étatique, Collectivité publique, etc.).

Le lobbyiste est l’interface entre la sphère politico-administrative et son commanditaire. Il contribue également à la diffusion, en direction de l’entité qu’il représente, de l'information émanant du monde politique.



Faudra pas venir pleurer que le FN fasse des scores à 2 chiffres...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)