samedi 27 mars 2010

Du capitalisme familial...

Voici ce qui s'appelle de l'investissement rentable et soutenable...

Ou comment avec juste le passage d'un ruisseau dans des zones montagneuses supposées non cultivables, chacun peut produire de véritables richesses soutenables dans le temps.



Alors, c'est sûr que notre niveau de vie ne peut pas s'astreindre de grands investissements capitalistiques, mais ça donne une bonne idée quand même de tout ce qui pourrait être fait en terme de développement réel, durable. Et surtout, il n'y a pas besoin d'énormément de capital pour ça, et un peu de bricole et de système D fait l'essentiel.

Au lieu de ça, depuis 10 ans, on n'a vu que gâchis, fausse valeur financière bidon et surendettement de tous...

Il est grand temps que l'épargne resserve à réellement développer nos pays. En commençant par toutes ces petites pistes non coûteuses, fichtrement rentables mais non exploitées, car non liophilisées, faites de récup et de bricole et non de produits de multinationales, et s'intégrant mal dans toute la structure de la branle couillie, à coups de plans massifs, et qui ne compte pas en dessous du milliard.

Et je suis sûr que des exemples de développement de ce type non connus et non exploités sont très nombreux.

Des politiques intelligents, et qui œuvrent réellement pour leur population et le développement de leur pays, tâcheraient en fait de favoriser l'accès à l'information, au savoir. Et que ceux qui ont réussi à développer des pistes non connues partagent et théorisent leurs connaissances (quitte à les rémunérer en échange).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)