samedi 6 mars 2010

Chine : plein emploi et pénurie de travailleurs

Excellente nouvelle   

J'entendais Bill Fleckenstein interviewé cette semaine sur King World News en parler. Du coup, j'ai fait un peu de "google actualités" :

Chinese labour shortage drives up wages
nrc handelsblad, Oscar Garschagen In Shenzhen, 04/03/2010 (traduire en Français texte en anglais )
http://www.nrc.nl/international/article2496895.ece/Chinese_labour_shortage_drives_up_wages

Pénuries de main d'œuvre sur la côté est de la Chine.

Millions of migrant workers formerly employed on China’s eastern coast have not returned from their annual trek back to their native homes. As they do every year, they travelled home to celebrate the Chinese New Year and Lantern Festival. But instead of returning east, they have found new jobs in China’s central and western provinces.

Les travailleurs migrants trouvent désormais du travail chez eux et ne reviennent plus dans l'est.

Les hausses de salaire se multiplient partout pour attirer la main d'oeuvre qualifiée.

Macro-economic consequences of the labour shortage in China’s core industrial regions are not hard to predict, Xie said. “Wages are up, so prices will go up too. Inflation will also rise more quickly than the three to five percent currently predicted. Factories producing for export will try to pass some of their rising costs on to consumers in the US and Europe. But they should be careful. Competition is cutthroat and the economic recovery weak.” Current developments are good news for many Chinese labourers, however. Their purchasing power will improve as a result.

Du coup, les prix en Chine vont grimper, exactement comme pour les 30 glorieuses en occident. On va voir se former une classe moyenne, du petit capital privé réparti dans toute la population...

Tout ceci doit de plus être relié à la montée de la bulle de crédit chez eux. Soit c'est cette bulle qui crée une fausse demande, soit c'est une demande pérenne, sute à une transformation style 30 glorieuses, qui apparaît, et qui crée des revenus. Et ainsi ça augmente fortement la capacité d'endettement de leur économie. C'est trop tôt pour l'instant pour pouvoir dire qui tire l'autre...

Bref, quoi qu'il en soit, c'est une excellente nouvelle. La Chine est en train de réussir, dans un temps record, l'orientation de son économie vers la consommation intérieure.

L'armée de réserve illimitée d'esclaves des multinationales se réduit comme peau de chagrin, et dans le même temps, tous ces gens vont pouvoir consommer et pousser la demande globale (même si ça m'étonnerait fort qu'ils importent des trucs de chez nous    ). Le travail va regagner des moyens de pression face au capital.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)