mardi 9 mars 2010

Bientôt le "Day of Reckogning" pour la Chine ?

Alors, là, clairement, ça commence à sentir vraiment mauvais pour la Chine. On savait bien que la bulle de crédit était en pleine montée exponentielle chez eux et ça fait un moment que Mike Shedlock, ZeroHedge ou Chanos avertissent que ça va bientôt fumer...

Alors jusque là, certains disaient que c'était normal,que la Chine construisait toutes ses infrastructures, et que ça allait de pair...

Mais déjà, on a une bonne part des 3500 milliards de $ de dettes toxiques des collectivités locales sur le point de fumer...

Mais quand on lit ça, là ça finit d'enfoncer le clou...

China risks property bubble as prices rise 20pc a month
Telegraph, Peter Foster In Huairou, 28/02/2010 (traduire en Français texte en anglais )
http://www.telegraph.co.uk/finance/china-business/7339669/China-risks-property-bubble-as-prices-rise-20pc-a-month.html
Chinese house prices spiked by 24pc in 2009 and sales of residential space rose by more than 80pc in some major cities like Beijing

Alors pour ceux qui ne lisent pas l'anglais, le titre dit que les prix de l'immobilier montent de 20% par mois (dans certains lieux bien précis tout de même j'imagine), qu'ils ont monté de 24% l'an dernier sur toute la Chine, et de 80% en 2009 dans les grandes villes (soit quasiment un doublement en un an)...

Et comme l'a fort justement signalé pangloss de la bulle-immo, au sujet de la pénurie de main d'oeuvre dont je parle ici :
Je me souviens distinctement des mêmes messages de 'labour shortage' dans les pays de l'ASEAN juste avant la crise de 1997...
A l'époque, en Malaisie, la durée de certaines études supérieures avait été ramenée de 5 à 4 ans pour que les jeunes puissent travailler plus tôt.
Un an plus tard, ils ont pu envisager des doctorats...

Il semblerait franchement que la Chine soit partie pour une bulle de crédit mémorable et suive le chemin du Japon des années 90...


Si on repart encore dans une crise asiatique de la dette, alors que l'occident est déjà en ruines... C'est années 30 droit devant   

1 commentaire:

  1. Pour être en Asie du sud est..et en Malaisie plus particulièrement, je peux vous confirmer qu'il y a bien une bulle immobilière;.mais sur les condominiums de luxe....beaucoup de condominium dit de luxe sont a plus 50% vide..;certains condominiums de luxe sont ainsi depuis 1/2 ans.;c est le même scénario a Bangkok, Toutefois dans l immobilier classique a destination des classes populaires...les immeubles sont presque tous occupés...
    au Cambodge ou la spéculation immobilière était le placement favoris de"nouveaux riches" beaucoup de constructions sont purement et simplement arrêté...comme en chine on frôlait le délire la bas avec des appartements de luxe a 100 000 -150 000 dollars
    En ce qui concerne cet article au sujet de la chine il va dans le sens de ce qu'une amie chinoise m'a dit récemment...il y a vraiment une grosse bulle immobilière speculative en chine.. et tout cela se fait avec des magouilles entre promoteurs et fonctionnaires locaux pour faire grimper les prix...

    RépondreSupprimer

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)