dimanche 14 mars 2010

Avis aux cheminadistes, larouchiens, fans d'Alex Jones ou du réseau Voltaire...

J'ai eu quelques commentaires sur certains posts pointant sur le réseau Voltaire ou Solidarité et progrès.

Alors autant clarifier de suite, ce blog n'a pas vocation à accueillir tout ce microcosme.

Au passage, alors qu'ils pensent dévoiler au monde la "vérité" et mettre réellement en danger la ploutocratie, je me demande pourquoi cette dernière les tolère si aisément, s'ils les menaçaient tant que ça. La vérité, c'est qu'avec leurs délires anti sionistes, leurs camps d'extermination de la FEMA et autres joyeusetés, ils servent de parfait épouvantail. Au passage, Fall of the Republic d'Alex Jones est l'exemple parfait de leurs procédés où on commence avec un argumentaire anti finance sur lequel tout le monde sera d'accord, pour ensuite, dans les dernières minutes, avec une sorte d'enchainement logique abscons, en arriver à une conclusion sur l'affreux Bilderberg qui crée des camps d'extermination avec la FEMA et autres délires du même ordre...   

Ainsi, la propagande n'a alors plus qu'à pointer sur ces groupuscules pour dire aux bonnes gens qui se poseraient les bonnes questions : "regardez, si vous commencez à réfléchir et à vous poser des questions, c'est que vous êtes comme ces gens là". Et du coup, contrairement à ce qu'ils pensent être, ils sont en fait d'une extraordinaire utilité à la ploutocratie pour qu'elle puisse perpétuer ad libitum son système de traite à tous les niveaux...

Selon moi, il est urgent que les vérités dont il est question ici sortent de cet underground souvent nauséabond qui les a accaparées et en a fait son produit d'appel pour ensuite nous vendre bien pire. Il faut que les progressistes et les forces modérées s'emparent de ces questions pour qu'elles soient discutées publiquement par les démocrates et les républicains.

Enfin, dernière chose, et non des moindres, il me semblerait vraiment intéressant de réfléchir à ce que ces véritables démocrates et républicains forment une sorte d'union nationale républicaine. Aujourd'hui on nous organise dans la propagande ce faux débat gauche/droite complètement grotesque où on se retrouve systématiquement à voter pour le même parti :
  libre échangiste,
  pro dictature européenne,
  qui refuse de redonner aux élus de l'État le contrôle de leur monnaie,
  qui refuse de discuter la libre circulation des capitaux qui empêche de pouvoir exiger des ploutocrates qu'ils payent des impôts,
  qui se couche systématiquement devant les intérêts de l'argent.

Cette fausse alternative est naturellement présentée comme la seule acceptable socialement, alors qu'il n'y a absolument pas d'alternative en fait, que ces deux partis sont totalement poreux (il n'y a qu'à voir avec quelle aisance ils passent d'un bord à l'autre) et qu'ils sont d'accord sur tout, sauf sur certains points de détail sans intérêt, soigneusement montés en mayonnaise par la propagande comme étant le "débat politique"   

Du coup, pour sauver la démocratie, il serait temps selon moi que les républicains mettent de côté leurs différences (entre leurs côté pro rentiers ou pro travailleurs), quitte à les ressortir ensuite, une fois la République sauvée. Et je pense que ça va en faire tiquer plus d'un, mais si le PS n'est pas capable de changer et de se remettre en cause, je ne serais vraiment pas choqué de voir une alliance Parti de Gauche, Dominique de Villepin, Dupont Aignan, Modem et surement quelques autres encore, face à l'UMPS. Histoire de refuser de fait ce faux débat droite/gauche orchestré par les médias de la ploutocratie et de les forcer à cliver autrement le paysage politique. Car je vois bien plus de similitudes entre Dominique de Villepin et Mélanchon qu'entre Dominique de Villepin et Sarkozy ou Mélanchon et Strauss-Kahn.

Et une fois la République sauvée, il sera alors toujours temps de recliver le débat et que cette alliance de fortune soit brisée.

Enfin, pour en revenir aux commentaires dont je parlais au début, vous êtes prévenus et je supprimerai désormais tout ce qui me semblera racoler pour ces groupuscules là.

1 commentaire:

  1. Je partage l'analyse, la seule alternative serait dans un "front républicain". Au passage bravo pour ce blog très pertinent.

    RépondreSupprimer

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)