lundi 22 février 2010

USA : En 2007, les 400 plus hauts revenus ont gagné en moyenne 945 000 dollars par jour

World Socialist Web Site via ContreInfo, 20/02/2010 (en Français texte en français)
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2987

Le revenu des américains les plus riches a augmenté de façon phénoménale entre 1992 et 2007, alors que leur taux d’imposition chutait dans le même temps, indiquent les statistiques récemment publiées par l’administration des impôts.


Revenus des 400 américains les plus riches


Impôt sur le revenu moyen payé par ces 400 américains les plus riches


Part du PIB qui leur revient


Taux d'imposition maximum sur le revenu au cours du temps

400 personnes qui pillent à elles toutes seules 1,5% du PIB, ne payent quasiment plus d'impôts (16% aujourd'hui contre jusque 94% dans les années 50), et voient leur revenu monter exponentiellement.

Notez que ça correspond très bien à ce que l'on a observé durant la crise de 29, au moins sur le taux d'imposition...

Mêmes causes, mêmes effets...

Et vous pourrez aussi apprécier ces quelques autres graphiques :

Salaire moyen contre salaire des patrons US (x1 pour le poypoy lambda, x100 pour les ploutocrates)


25% du PIB US va aux 1% les plus riches...  

Mais bon, la propagande va vous expliquer que taxer les riches, ça ne résoudra rien et que c'est forcément une goutte d'eau. En fait non, elle ne va même pas en parler. Ca n'est même pas sensé exister...

Et puis 25% du PIB... Une paille, celà va sans dire.

Bienvenue dans la corporotocratie.

Il va sans dire également qu'avec un tel état de fait, la démocratie est déjà morte... Jamais la mafia au pouvoir n'arrivera à se maintenir si elle ne contrôle pas tous les médias. Et au final, ça ne suffira même plus tant la vérité deviendra criante et en totale contradiction avec le novlangue débité par des barbies siliconées appelées journalistes.

Et ils truqueront alors les élections (comme c'est déjà un peu le cas en vous proposant comme seul choix crédible de choisir entre deux partis de banquiers). Je prévois un très grand avenir au vote électronique  

Mais faudra pas qu'ils s'étonnent si au final, plus personne ne peut acheter les produits qui sortent par kilotonnes des usines qu'ils possèdent, ou encore si plus personne ne peut payer les loyers demandés ou même rembourser les dettes que les serfs ont indirectement souscrit en échange des impôts que les riches ne payent plus.

Mais ils seront propriétaires de 100% des ruines, c'est l'essentiel...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)