samedi 27 février 2010

Réchauffement climatique ? (1)

Post suivant 


Les climatosceptiques
France Inter, Guillaume Duval, Rédacteur En Chef Du Mensuel « Alternatives Économiques », 27/02/2010 (en Français texte en français )
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/lautreeconomie/index.php?id=88758


Voila une véritable perle ! Un condensé absolu de la propagande réchauffiste qu'on vous déverse à longueur de médias. J'en extrais quelques phrases, très caractéristiques de la teneur du "débat" :
On pouvait avoir jusqu’ici l’impression que la bataille de l’opinion commençait à être gagnée.
Tiens donc, la propagande admet donc mener un combat pour vous laver le cerveau.

Est-ce qu’il n’y a pas quand même des arguments sérieux du côté des climatosceptiques ?
Je sais que les scientifiques peuvent se tromper. Qu’ils peuvent être tentés, dans un monde ultracompétitif, de tordre un peu leurs résultats. Mais je ne crois pas un instant que cela puisse avoir été le fait de la communauté des climatologues toute entière, quasiment unanime sur le sujet.
Encore un parfait exemple de la fabrique du consensus par la propagande. Tout d'abord, la communauté scientifique n'est pas du tout unanime sur le sujet. Et les sceptiques ne sont pas une sorte de micro secte et ont des arguments tout à fait sérieux. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le sujet n'est pas du tout tranché. Et qu'il faut savoir dire qu'on ne sait pas (encore).

Et il faut même du courage pour oser dire, comme Courtillot, des choses que l'on croit vraies scientifiquement, et se faire traiter de "révisionniste" par l'inquisition écologique. Car c'est de ça qu'il s'agit. De religion, pas de science. Et de gros sous, de très gros sous ! Et pour toujours les mêmes...

Redonnons donc tout d'abord à la science sa place :

Je ne peux que conseiller de regarder ce documentaire qui est passé sur Channel 4 :

La grande arnaque du réchauffement climatique








Ou encore cette conférence de Coutillot notamment sur la courbe de Mann, et sur le rôle du soleil :







Ça devrait vous occuper un moment. Quoi qu'il en soit, les climato sceptiques ont des arguments tout à fait solides contrairement à ce qu'on veut vous faire croire.

Naturellement, on va aussi vous expliquer que les climato-sceptiques sont des vendus au lobbye pétrolier. Et il y a certes des gros sous en jeu. Mais ce, d'un côté comme de l'autre :

Goldman Sachs, la grande machine à bulles, par Matt Taibbi II/II (VO)
Rolling Stones via ContreInfo, Matt Taibbi, 27/06/2009 (traduire en Français texte en anglais )
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2775&var_recherche=goldman+sachs+bulles


The new carbon-credit market is a virtual repeat of the commodities-market casino that’s been kind to Goldman, except it has one delicious new wrinkle : If the plan goes forward as expected, the rise in prices will be government-mandated. Goldman won’t even have to rig the game. It will be rigged in advance.

The volume of this new market will be upwards of a trillion dollars annually ; for comparison’s sake, the annual combined revenues of an electricity suppliers in the U.S. total $320 billion.

Goldman started pushing hard for cap-and-trade long ago, but things really ramped up last year when the firm spent $3.5 million to lobby climate issues.

The bank owns a 10 percent stake in the Chicago Climate Exchange, where the carbon credits will be traded. Moreover, Goldman owns a minority stake in Blue Source LLC, a Utah-based firm that sells carbon credits of the type that will be in great demand if the bill passes. Nobel Prize winner Al Gore, who is intimately involved with the planning of cap-and-trade, started up a company called Generation Investment Management with three former bigwigs from Goldman Sachs Asset Management, David Blood, Mark Ferguson and Peter Harris. Their business ? Investing in carbon offsets. There’s also a $500 million Green Growth Fund set up by a Goldmanite to invest in green-tech ... the list goes on and on. Goldman is ahead of the headlines again, just waiting for someone to make it rain in the right spot. Will this market be bigger than the energy-futures market ?



En tous cas, ça commence à faire débat ouvertement. Et le susdit débat s'invite même dans les médias, dans les émissions qui ne sont pas encore totalement verrouillées (notamment l'excellente émission de Taddeï) :

Ce soir ou jamais
France 3, Frédéric Taddeï, 18/02/2010 (en Français texte en français )
http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/index-fr.php?page=emission&id_rubrique=965


J'en arrive donc après cette grosse digression récapitulative à reprendre la revue de presse sur le sujet :

Report: Key senators would nix 'cap and trade'
Yahoo finance, 27/02/2010 (traduire en Français texte en anglais )
http://finance.yahoo.com/news/Report-Key-senators-would-nix-apf-1396109478.html?x=0


Three key senators are writing a new climate bill without a broad "cap-and-trade" approach to reducing carbon pollution, leaving behind what has been the central feature in the debate over climate legislation for years, The Washington Post reported Friday night.

Visiblement, le marché du "cap and trade" ne passera pas aux USA. L'Europe va se retrouver seule avec son marché du carbone   

Independent Board to Review Work of Top Climate Panel
Reuters via New York Times, 27/02/2010 (traduire en Français texte en anglais )
http://www.nytimes.com/2010/02/27/science/earth/27climate.html


An independent board of scientists will be appointed to review the workings of the world’s top climate science panel, which has faced recriminations over inaccuracies in a 2007 report, a United Nations environmental spokesman said Friday.

Ca sent la fin des haricots pour le GIEC...

Et enfin, pour finir la revue de presse, Lord Christopher Monckton que vous pouvez voir dans ces deux vidéos





était aussi sur King World News :

Lord Christopher Monckton
King World News, 27/02/2010 (traduire en Français texte en anglais )
http://kingworldnews.com/kingworldnews/Broadcast/Entries/2010/2/27_Lord_Christopher_Monckton.html


mp3 disponible ici aussi : lien

Et enfin, cette vidéo qui en dit long sur le retournement de mentalité. Cette pub pour Audi a été diffusée durant le Super Bowl aux USA (les pubs les plus chères avec la plus grosse audience). L'argumentaire désormais pour vendre des voitures vertes, c'est "achetez ma voiture pour que les fascos verts vous fouttent la paix" :


Voila, c'est un long post (qui a bien dû vous occuper 4 heures si vous avez tout regardé  ). Mais visiblement, la théorie du réchauffement climatique a du plomb dans l'aile. Et dire que comme tout le monde, je me suis fait embarquer là dedans, en mode ayatolah. Ca m'apprendra. En même temps, on ne sait toujours pas si c'est vrai ou faux. Mais parler de réchauffement lié au carbone, c'est de toute évidence totalement prématuré.

Sam est dans son jardin. A côté de son carré de salade, il est en train de planter des presse-purée.
Jules s'arrête devant le jardin, ébahi.
- Mais qu'est ce que tu fais? Pourquoi tu plantes des presse-purée?
- c'est pour éloigner les girafes.
- Mais il n'y a pas de girafe ici !
- Évidemment, puisque j'ai planté des presse-purée !!!

Quoi qu'il en soit, à force de se faire promener, on finit par être blindé. Sur la grippe du cochon, je ne me suis pas fait avoir. Dès le début, je n'y ai pas cru. Comme beaucoup visiblement... Cette grippe du cochon et l'échec de la vaccination montrent clairement que les peuples ont compris, et qu'ils ont perdu toute confiance dans leurs dirigeants et la propagande.

Ils vont nous trouver quoi la prochaine fois pour gouverner par la peur ?

Alors on peut déjà cocher :
  les armes de destruction massives,
  le réchauffement climatique,
  achète une maison en haut de bulle avec un crédit sur 30 ans ou sinon tu ne seras qu'un loser toute ta vie,
  la grippe du cochon...

On va avoir quoi ensuite ? Une attaque de castors mutants ? Une invasion de martiens anthropophages ?

Qu'ils s'occupent donc du Peak Oil, des problèmes d'eau potable, des déchets, mais sans nous pipoter pour celà...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)