samedi 27 février 2010

Le FMI en méga banque centrale

Zorro est arrivé !
François Leclerc, 26/02/2010 (en Français texte en français)
http://www.pauljorion.com/blog/?p=8555

Prenant acte de la nouvelle dimension de la crise, devenue celle des Etats après avoir été celle de la finance, puis celle de l’économie, le FMI vient de postuler, par la voix de son directeur général Dominique Strauss Kahn, au rôle de sauveur suprême. Il vient de demander que lui soit accordé un mandat élargi de supervision du système financier international, assorti d’un droit d’intervention, en contrepartie duquel il mettrait largement à disposition des Etats des lignes de crédit à court terme (sans qu’ils soient obligés d’aller sur le marché obligataire), comme le fait une banque centrale mais à l’échelle internationale. A plus long terme, le FMI serait susceptible, est-il expliqué, de fournir « un actif de réserve émis mondialement, semblable, mais dans des aspects importants différent, aux Droits de tirage spéciaux (DTS)».

Ceci signifie tout simplement que le FMI, mettant à profit ses capacités inutilisées de création monétaire, serait intronisé – si cette proposition était acceptée – dans une nouvelle fonction. Celle de mégabanque centrale assurant la liquidité de tout le système financier international. Une approche qui supposerait que le dollar soit à terme détrôné de sa position actuelle, ce qui est considéré de toute façon comme inévitable, mais qui présenterait en contrepartie l’irrésistible avantage de donner de l’oxygène financier aux Etats et de trouver, ainsi, une solution à l’équation sans solution de la dette publique.

Les esprits chagrins – il n’en manque pas – feront remarquer qu’un tel dispositif financier revient à faire marcher à l’étage au-dessus de celui à laquelle elle fonctionne actuellement (les banques centrales) une super planche à billets. Permettant – essayant en tout cas- de contourner la problématique, usée sans avoir eu à s’en servir, de la refonte du capitalisme financier. Une illusion de plus, mais comment y résister ?

Tiens, on va donc rajouter encore un étage de plus au Ponzi. Va falloir rajouter encore un étage à la pyramide d'Exter...  


Et ça va faire encore une nouvelle couche de beaux intérêts tout frais à payer par les serfs pour la finance et les ploutocrates ça...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

(Les commentaires sont modérés pour éviter la fête au n'importe quoi. S'il n'apparaît pas de suite, ne vous inquiétez pas, c'est que je ne l'ai pas encore modéré.)